Accueil > Expositions virtuelles > Etude du bâti, 18 rue Etienne Dolet > Vue de l'escalier en vis de la maison (fin XVe - début XVIe siècle), avec noyau sculpté (1er étage).

Expositions virtuelles

Vue de l'escalier en vis de la maison (fin XVe - début XVIe siècle), avec noyau sculpté (1er étage).

Fig.3.jpg

Les étages et le comble du corps de logis construit à la fin du XVe ou au début XVIe siècle étaient desservis par un escalier en vis dans-œuvre, qui subsiste encore au nord-est du bâtiment. Son noyau comporte un décor sculpté de main-courante enroulée en spirale et il est orné à son sommet d’un chapiteau mouluré, type d’ornementation caractéristique de certaines habitations orléanaises de cette période. Les parois sud et ouest de la cage d’escalier sont constituées de pan de bois à grille.

La cave était accessible, quant à elle, par un escalier droit en pierre ouvert par une trappe dans l’angle sud-ouest du rez-de-chaussée. Cette trappe était donc située immédiatement derrière l’ancienne porte d’entrée de la maison, à l’extrémité ouest de la façade rue Etienne-Dolet. Il est probable que le local du rez-de-chaussée servait de boutique et que les étages étaient voués au logement.


Espace personnel