Accueil > Expositions virtuelles > Etude du bâti, 18 rue Etienne Dolet > Vue d'une Croix de Saint-André du comble de la façade sur rue, recouverte de pigment ocre-jaune.

Expositions virtuelles

Vue d'une Croix de Saint-André du comble de la façade sur rue, recouverte de pigment ocre-jaune.

Fig.7.jpg

Comme de nombreuses maisons orléanaises, c’est probablement au XVIIIe siècle que l’ensemble des  pièces de bois de la façade rue Etienne-Dolet est peint en ocre-jaune. Ce traitement chromatique s’accompagna par une réfection du hourdis à l’aide d’un enduit peint en blanc.


Espace personnel