Accueil > Expositions virtuelles > Etude du bâti, 28 rue Etienne Dolet > Vestiges d'un décor sculpté d'accolade, au 1er étage de la façade 28 rue Etienne-Dolet (vers 1495-1500).

Expositions virtuelles

 

Vestiges d'un décor sculpté d'accolade, au 1er étage de la façade 28 rue Etienne-Dolet (vers 1495-1500).

Fig.5.jpg

L’accolade était sculptée sur une entretoise et reliait les pinacles ornant les poteaux. Ces décors d’inspiration « gothique » étaient fréquents sur les encadrements des fenêtres des maisons en pan de bois orléanaises édifiées entre la fin du XVe siècle et la première moitié du XVIe siècle. Il est par contre plus rare que ces décors s’étendent sur les pièces de bois situées entre les fenêtres, comme ici. Ce décor fut bûché à la fin du XVIIIe siècle ou au XIXe siècle.


Espace personnel