Accueil > Archéologie, mode d'emploi > Le patrimoine archéologique

Archéologie, mode d'emploi

 

Le patrimoine archéologique

Un bien fragile et non renouvelable à protéger.

Les traces du passé sont conservées dans tous nos territoires. L’archéologie s’intéresse  à  ces traces qui interrogent sur la place de l’homme depuis la préhistoire jusqu’à aujourd’hui. Ces traces sont fragiles, souvent lacunaires et nécessitent un regard spécialisé pour les "faire parler". C’est le rôle de l’archéologue.

L’archéologie permet d’aborder des notions très vastes sur les relations entre l’homme et son environnement, et comment celui-ci s’adapte aux changements de ce dernier. L’archéologue s’intéresse autant aux formes de l’habitat, qu’aux moyens de produire et de consommer en passant par les croyances et les formes des sociétés créées.

L’archéologie c’est détruire

Toute intervention sur un site archéologique implique la destruction, par l’étude raisonnée, des vestiges de natures diverses. Cette destruction s’accompagne d’un enregistrement minutieux des traces observées, c’est le travail majeur des archéologues.

Pourquoi détruire ? Les vestiges d’un site archéologique sont étudiés depuis les couches les plus récentes (près du sol actuel) jusqu’aux couches les plus anciennes (en profondeur). Pour atteindre ces dernières il faut nettoyer, fouiller, enregistrer puis enlever (donc détruire) les couches les plus récentes. L’archéologue pourrait être comparé à un historien qui brûlerait au fur et à mesure les pages du livre qu’il lit. C’est pourquoi il documente tout ce qu’il voit et ce qu’il trouve.

L’archéologie : un métier

La complexité des domaines étudiés et la diversité des méthodes employées, spécifiques, expliquent que l’on devient archéologue après une longue formation.

Le Pôle d’archéologie d’Orléans dispose d’un agrément qui lui permet de réaliser des diagnostics sur le territoire communal et des fouilles des périodes protohistorique, antique, médiévale, moderne et contemporaine sur toute la France. Chaque opération archéologique nécessite une autorisation de l’ État qui est nominative (arrêté de désignation). Celui-ci est délivré à condition que le responsable d’opération désigné ait les qualités scientifiques requises de par sa formation ou son expérience.

L'archéologie préventive

L'archéologie en France : liens utiles

L'archéologie en France

La rubrique archéologie du site du ministère de la Culture


Espace personnel