En direct des chantiers

Fenêtre à meneau du 13e-14e siècle, rue Guillaume à Orléans (crédits : Pôle d'archéologie, 2020)

Une maison du 13e-14e siècle à Orléans

A l'occasion d'une opération de ravalement de façade, le Pôle d'archéologie est intervenu pour étudier une maison parmi les plus anciennes à Orléans.

Cette maison, située rue Guillaume, à l'angle de la rue des Bouchers, conserve plusieurs fenêtres dont les caractéristiques permettent de les dater de la fin du 13e siècle ou du 14e siècle. Il s'agit de fenêtres à meneau. Le meneau est une longue pierre permettant de séparer la fenêtre en deux dans le sens de la hauteur. Ici, elle est taillée dans un calcaire d'Apremont-sur- Allier (Cher), à l'aide d'outils nommés bretture et ripe dont on retrouve les traces sur la pierre.

A Orléans, ce type de fenêtre apparaît aux 13e-14e siècles. Il permet notemment de mieux faire entrer la lumière à l'intérieur de la pièce. Il est très rare à Orléans. On en connaît notamment sur une des façades de l'Hôtel des Créneaux, place de la République.

Plus tard, à la fin du Moyen-Âge ce dispositif sera complété par l'ajout d'une traverse horizontale qui permettra d'agrandir l'ouverture et donc d'améliorer encore l'éclairage des pièces.

Retrouvez ci-dessous le modèle numérique de cette fenêtre à meneau, vous y retrouverez notamment les traces d'outils mais aussi des graffitis probablement réalisés par les habitants du lieu à une date ancienne.



Dernière mise à jour le 15.07.2020

Aucun commentaire