Croix de Saint-André

Motif de l’armature secondaire d’une paroi en pan de bois composé de deux ou trois pièces assemblées entre elles (mi-bois ou tenon et mortaise) de manière à former une croix de Saint-André.