Découvertes sous l'hôpital Porte Madeleine

Dans le cadre du diagnostic préalable au vaste projet d'aménagement de l'hôpital Porte Madeleine, une équipe d'archéologues évalue et caractérise actuellement les vestiges présents dans l'enceinte du site. Les premières semaines de travail sont déjà fructueuses...

Fouille de sépulture lors du diagnostic de l'hôpital Porte-Madeleine à Orléans (crédits : Pôle d'archéologie, 2016)
Fouille de sépulture lors du diagnostic de l'hôpital Porte-Madeleine à Orléans (crédits : Pôle d'archéologie, 2016)
Carrière de calcaire ayant été maçonnée probablement à partir du XIVe siècle sous l'hôpital Porte Madeleine (crédits : Pôle d'archéologie, 2016)
Carrière de calcaire ayant été maçonnée probablement à partir du XIVe siècle sous l'hôpital Porte Madeleine (crédits : Pôle d'archéologie, 2016)
Sépultures gallo-romaines découvertes lors du diagnostic de l'hôpital Porte-Madeleine à Orléans (crédits : Pôle d'archéologie, 2016)
Sépultures gallo-romaines découvertes lors du diagnostic de l'hôpital Porte-Madeleine à Orléans (crédits : Pôle d'archéologie, 2016)

Le diagnostic archéologique a débuté mi-août et se poursuivra pendant l'automne. La première phase d'étude a concerné une partie des sous-sols de l'hôpital.

Deux carrières de calcaire ont été étudiées à une douzaine de mètres de profondeur. L'une d'elles pourrait dater du XIVe siècle, l'autre a probablement été construite à l'époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle). Ces carrières sont similaires à celles qui sont actuellement étudiées rue des Carmes, dans le cadre d'un autre diagnostic archéologique.

Dans une des caves de l'hôpital, un sondage archéologique a permis la découverte de trois sépultures gallo-romaines. Il semble s'agir à première vue d'un ensemble funéraire bien organisé. En effet, les tombes sont bien alignées les unes par rapport aux autres et ne se recoupent pas entre elles. Les individus ont été inhumés dans des coffres en bois et possédaient quelques objets en accompagnement (vase, coffret en bois et monnaies).

Les études à venir permettront de déterminer leur âge et leur sexe. Les objets qui accompagnaient les défunts datent ces tombes du Ier au IIIe s. apr. J.-C.

Le diagnostic va se pousuivre dans les prochaines semaines. Des forages géotechniques et des sondages en surface sont prévus jusque dans le courant de l'automne. De plus, une étude documentaire en archives est en cours pour préciser l'histoire du lieu avant l'installation de l'hôpital à partir du XVIIe siècle.

Pour en savoir plus sur les caves d'Orléans

Qu'est ce qu'un diagnostic archéologique ? La réponse ici :

Date de modification : 5 mars 2020